Biographie de Maitre Gims : Qui est Gandhi Djuna ?

Gandhi Djuna, plus connu sous le nom de Maitre Gims, est un rappeur français et le leader du groupe Sexion D’assaut. Derrière ses lunettes noires et son charisme impressionnant se cache un grand rappeur qui marque sa différence dans l’univers du rap français et qui se produit en même temps en solo.

Biographie de Maitre Gims : Qui est Gandhi Djuna ?
Biographie de Maitre Gims : Qui est Gandhi Djuna ?

On vous invite à découvrir sa biographie, age, famille, mariage et plus encore sur maitre-gims.net

Wiki & Biographie de Maitre Gims : Qui est Gandhi Djuna ?

Né le 5 mai 1986 à Kinshasa, Congo (33 ans en 2019), Gandhi Djuna dit Gims arrive en France à l’âge de 2 ans avec ses parents. Dès sa petite enfance, il baigne dans l’univers de la musique puisque son père est le chanteur Djuna Djanana, membre de la troupe de Papa Wemba. Ses frères Bedjik, Xgangs et Dadju (membre du groupe The Shin Sekai) n’échappent pas non plus à la « tradition » familiale puisque tous les quatre sont rappeurs.

Maitre Gims rappait déjà au collège avec ses amis de la Sexion d’Assaut, au début formé d’une vingtaine de jeunes. Il y avait déjà Adams Diallo, Maska, Doomams, JR, et Black Mesrimes. Ensemble, ils exécutent quelques freestyles de rap et des micro-ouverts.

En parallèle, Maitre Gims n’oublie pas ses études de communication et graphisme et entrera même un peu plus tard dans le monde actif en triant le courrier la nuit à la Poste. Sa grande inspiration pour le rap née au début de son enfance difficile (famille d’accueil, squat…) et de ses fréquents emménagements. Il s’installe au départ dans le 3e arrondissement, dans le centre de Paris, puis dans le 9e et finalement dans le 19e. Mais sa particularité mis à part son look est son incroyable inspiration qui innove le rap.

Il s’inspire notamment de différents registres comme la pop, la soul et bien évidemment le hip-hop. Parmi ses principales influences : Michael Jackson, Marvin Gaye, Nate Dogg, Tandem, Eminem, ou encore 50 Cent.

Famille & Vie privée

Maitre Gims avec Demdem
Maitre Gims avec Demdem

Maître Gims s’est marié avec deux femmes : une Française qui vit au Maroc, et avec laquelle il a eu deux enfants, dont il est séparé mais n’aurait jamais divorcé, puis une Franco-Malienne, Demdem, épousée en 2005 avec laquelle il a 2 enfants.

Il passe son temps entre la France et le Maroc. Il se convertit à l’islam en 2004.

Son adolescence

Il entre dans l’univers du rap au collège avec ses amis de la Sexion d’Assaut d’aujourd’hui et une dizaine d’autres personnes à Paris. Ensemble, il forme un collectif appelé à l’époque « 3e prototype » qui réalise des micro-ouverts et quelques freestyles de rap. Mais avec le temps, Maitre Gims fait partie des meilleurs et se démarquera très rapidement puisqu’il s’inspirera autrement.

Ses principales influences ? Michael Jackson, Marvin Gaye, Nate Dogg, Tandem, Eminem, ou encore 50 Cent.

Ses débuts dans le monde professionnel

En 2002, le collectif 3e prototype travaille sur leur première mixtape pour ensuite sortir un CD intitulé « La Terre du milieu ». Mais Maitre Gims seul sera plus reconnu depuis ses prouesses à 12 Inch’All Star, une célèbre battle dans l’underground parisien en mai 2006. L’année suivante, il sort en octobre son premier maxi en solo « Pour ceux qui dorment les yeux ouverts ». En 2009, le collectif devient « Sexion D’assaut ».

Le rappeur de Sexion d’Assaut
Le rappeur de Sexion d’Assaut

Le succès de Maitre Gims sera à son apogée à partir de 2013 avec son premier album solo « Subliminal ».

Les débuts du collectif

Il le partagera avec le groupe 3e Prototype, dont les membres forment aujourd’hui la Sexion D’Assaut, né en 2002. Leur premier morceau s’intitule « Coup 2 Pression » (2003). En mai 2006, le groupe travaille sur leur première mixtape puis sort un CD intitulé « La Terre du milieu » après quelques morceaux faits en indépendants avec l’aide de leur manager Dawala rencontré plus tôt à Paris. La même année, Maitre Gims participe à 12 Inch’All Star, une célèbre battle dans l’underground parisien. Grâce à ses nombreuses prouesses, il est considéré comme l’un des meilleurs freestyleurs de France.

Puis en octobre 2007, il se lance en solo avec son maxi « Pour ceux qui dorment les yeux ouverts ». Plus tard, Maitre Gims est crédité d’auteur-compositeur-interprète sur « L’École des points vitaux », se remet à composer des instrumentales (« Casquette à l’envers », « Ils appellent ça »…) comme avec son propre maxi.

En 2008, le groupe sort le premier street album « Le Renouveau ». « Les Chroniques du 75 Vol.1 » sort l’année d’après avec « L’écrasement de tête ».

Le groupe Sexion d’Assaut né en 2009

En 2009, 3e Prototype cède définitivement la place à la Sexion d’Assaut, qui ne sera plus un collectif, mais un groupe à part entière. En 2012, il sort l’Apogée qui, la première semaine seulement, se vendra à plus de 65 000 albums…

À partir de 2013, la carrière de Maitre Gims est plus que lancée en annonçant la sortie de son album solo Subliminal le mois de mai. On y trouve les titres Meurtre par strangulation (M.P.S.), J’me tire, ou encore Pas touché en duo avec Pitbull.

Style Artistique et Musique

La musique de Gims est influencée par le hip-hop et la dance, avec des touches pop et latino. Juste avant son premier album, Les Inrocks compare Gims au footballeur Lionel Messi pour sa polyvalence :

« Gims possède un vaste arsenal. Il chante, rappe, compose et produit. »

Pour son premier album, l’artiste aborde ses joies, ses interrogations, ses colères et ses coups de gueule. En septembre 2013, il confie à Libération qu’« il ne s’interdit rien. Un album de rock ou même de variet’ ne lui fait pas peur »

Du hip-hop au dance floor

Maire Gims a su apporter une autre touche plus originale au rap grâce à ses grandes influences comme Nat Dog, Eminem ou encore 50 Cent. On citera également Marvin Gaye ainsi que Michael Jackson. Résultat ? Il travaille plus sur les mélodies et partage de vrais propos, ceux qui touchent au plus profond de notre être et qui amènent à la réflexion.

Quoi qu’il en soit, il n’oublie pas le rap en lui-même grâce à ses expériences en freestyles de rap et en micro-ouverts avec ses copains de la Sexion d’Assaut, à ses débuts le collectif « 3e prototype ».

Des paroles à double face chez Maitre Gims…

Contrairement aux autres rappeurs français, Maître Gims se laisse emporter par ses flow comme dans ses titres « VP2PQ » ou encore « MPS Meurtre Par Strangulation ».

D’un autre côté, il sait aussi se montrer tendre avec ses refrains tubesques et sa voix mélodieuse grâce à ses influences. Ce mélange crée un style encore jamais vu ou plus précisément entendu comme « J’me tire », le premier vrai single de son album « Subliminal » sorti en mai 2013.

Bouton retour en haut de la page
Fermer